S'abonner Télécharger le PDF

A la une !

 

>

Interaction + Mosaïc = Kaléido

Enjeux

 

>

Le régime Agirc-Arrco. Le comprendre, savoir en parler

 

>

Adhésion : bientôt un outil en ligne pour accompagner les entreprises !

 

>

Dématérialisation des moyens de paiement : le plan de promotion est lancé

Acteurs ensemble

 

>

Rendez-vous de la retraite : 20 800 personnes accueillies lors des journées portes ouvertes en Cicas

 

>

1 000 stages pour les élèves de 3ème

 

>

Du côté de chez eux

 

>

La dématérialisation au cœur des débats en Rhône-Alpes

Perspectives

 

>

Retraités : des coefficients temporaires au 1er janvier 2019

 

>

Didier Weckner, élu président de l’Union Retraite

En bref

 

>

Une présentation animée des outils de la branche - Volet 2

 

>

Parution du dernier numéro de la Lettre d’information inter-régimes

N°31 | décembre 2017

Interaction + Mosaïc = Kaléido

Mina Lejamble
mlejamble@agirc-arrco.fr

01 71 72 16 74

> Se désabonner

AG2R La Mondiale – Agrica – Amicap – Apicil – Audiens - B2V – BTPR – CGRR - CRC (CRR) - Crepa-Rep -
GIE Agirc-Arrco – Humanis – Ircem – Ircom - IRP Auto – Klesia – Lourmel - Malakoff Médéric - Pro BTP

A la une !

Interaction + Mosaïc = Kaléido

Après cinq ans de bons et loyaux services, votre newsletter Mosaïc évolue. C’est l’occasion pour nous de jeter un œil sur tout ce qui a été accompli et de voir ce que le futur nous réserve !

Le tout premier numéro de Mosaïc…

… paraît en janvier 2013. Le jeudi 31 janvier 2013 à 18h24, pour être exact ! La nouvelle publication prend le relais de la Lettre de la Convergence Informatique, qui a fait valoir ses droits à la retraite, après huit ans de fidélité.

Sa promesse : « L’informatique RC au service des métiers », en adaptant l’information pour mieux comprendre les évolutions du système informatique de la retraite complémentaire (SI-RC).

Au sommaire de ce numéro de lancement : le Data Center Agirc-Arrco, le déploiement d’Allure, la dématérialisation des appels de cotisation ou encore la mensualisation des allocations.

En mai 2014…

… la ligne éditoriale de Mosaïc évolue pour devenir « L’actualité des projets du produit retraite ». A ce titre, elle se propose de décrypter la transformation à l’œuvre autour du service que nous rendons à nos clients, entreprises comme individus.

Au sommaire de ce numéro posté le mardi 1er avril 2014 (à 16h20 !) : la fédération d’identité, l’Usine Retraite, la DSN ou encore l’Union des institutions et services de retraites (UISR), le précurseur du GIP Union Retraite.

43 numéros et 16 numéros spéciaux plus tard, c’est au tour de Mosaïc de céder la place.

Une nouvelle publication arrivera…

… le 15 janvier 2018, issue de la convergence entre Interaction et Mosaïc.

Tout au long de l’année 2017, une équipe fédérations / GPS a travaillé en mode collaboratif pour fabriquer ce futur journal. Cette collaboration s’est prolongée jusqu’au choix du titre. Parmi une trentaine de propositions, c’est « Kaléido » qui a recueilli le plus de votes.

Kaléido vient de « kalos » (beau, bon) et « eidos » (aspect) en grec ancien. Pour faire honneur à son nom, elle fera la part belle aux visuels : photos, vidéos, infographies, etc., afin d’offrir l’information la plus attrayante et pédagogique possible.

Pour accompagner les mutations (nouveau régime Agirc-Arrco, regroupements, réorganisations, travail en mode collaboratif, émergences de bonnes pratiques, etc.), l’information, éditée au fil de l’eau, sera répartie en cinq rubriques : une actualité du terrain, un décryptage des enjeux, une ouverture vers l’extérieur et vers l’avenir, un focus sur les acteurs, un suivi des grands chantiers. Les articles seront ensuite repris par les communicants et mis en ligne, au fil de l’eau, sur l’intranet de leur groupe.

Et si vous avez manqué une information

A la fin de chaque mois, les collaborateurs des fédérations et des GPS retrouveront sur l’intranet de leur groupe « Le Scope » : un récapitulatif des articles parus sur Kaléido. Autrement dit, pour beaucoup cela représentera :

  • l’information directement sur leur intranet : plus besoin de la chercher !
  • un gain de temps et de praticité pour accéder à l'information,
  • un accès direct à l’actualité de la communauté Agirc-Arrco,
  • des contenus textes, photos, vidéos… et aussi des infographies à réutiliser,
  • une fréquence mensuelle pour coller à l'actualité.

Toute l’équipe de Mosaïc espère avoir été à la hauteur de vos attentes. Nous vous souhaitons une bonne lecture de ce dernier numéro !

Enjeux

Le régime Agirc-Arrco. Le comprendre, savoir en parler

Les régimes Agirc et Arrco fusionnent au 1er janvier 2019 en un seul régime, le régime Agirc-Arrco. Plus simple et plus lisible, ce régime garantit les droits des actifs et des retraités.

Dans le cadre du programme de mise en œuvre piloté par les fédérations et les GPS,* le document « Le Régime Agirc-Arrco. Le comprendre, savoir en parler » est mis à disposition des collaborateurs afin de donner le sens de ce régime.

Vous pouvez télécharger ici le document « Le Régime Agirc-Arrco. Le comprendre, savoir en parler ».

* Voir « J-546 avant le Régime Unifié », Mosaïc n° 28, juillet 2017

Adhésion : bientôt un outil en ligne pour accompagner les entreprises !

Les règles d’affiliation à la retraite complémentaire Agirc et Arrco évoluent et ce, au profit des entreprises ! À compter du 1er janvier 2018, toute entreprise nouvellement créée sera exemptée de l’obligation de s’affilier à une caisse de retraite complémentaire. Ce n’est qu’à l’embauche de son premier salarié qu’elle devra effectuer la démarche d’adhésion.*

Quelles entreprises sont concernées par la future mesure ? (cliquer pour agrandir)

Un service en ligne pour accompagner les entreprises

Prenons le cas d’une entreprise qui va se créer à compter du 1er janvier 2018. Elle aura au moins un salarié. Courant janvier 2018, un service en ligne sera mis en place pour aider l’employeur à ① identifier son institution de retraite complémentaire d’adhésion et ② appliquer le taux de cotisation adapté à son activité. Il devra reporter ces informations dans la toute première déclaration de salaire effectuée.

L’adhésion à la première embauche, comment ça marche ? (cliquer pour voir)

* Voir « Simplifier la vie des entreprises en simplifiant le process Adhésions », Mosaïc n° 30, octobre 2017

Dématérialisation des moyens de paiement : le plan de promotion est lancé

La diversification de l’offre de paiement Agirc-Arrco au premier semestre 2017 a permis d’engager dès le 4ème trimestre une campagne de promotion des moyens de paiement dématérialisés. Francine Reis da Costa a en charge ce projet, au sein de la Direction du produit retraite : « Ce plan s’inscrit dans un contexte propice à la dématérialisation du paiement. L’entreprise peut régler ses cotisations par prélèvement Sepa, en joignant son ordre de paiement à sa DSN ou en utilisant le service de paiement en ligne cotizen.fr.* Les prélèvements Sepa dans l’Usine Retraite sont effectués depuis cet été selon une norme plus souple : si l’entreprise doit toujours envoyer le mandat de prélèvement signé à l’institution créancière, elle n’a plus à l‘adresser à sa banque pour autoriser le prélèvement. » 

Le paiement par carte bancaire est quant à lui possible depuis avril 2017 avec cotizen.fr, notamment pour régler les créances en retard. Enfin, la promotion du virement bancaire ou postal peut être accentuée, avec le déploiement progressif de l’automatisation du traitement des virements dans l’Usine Retraite.

Les enjeux autour du plan de promotion sont multiples. Il s’agit tout d’abord de répondre à la mesure 4 de l’article 8 de l’Accord du 13 mars 2013, consistant à convertir les paiements effectués par chèque en paiements dématérialisés : « Nous avons un enjeu de réduction des coûts internes de traitement et de sous-traitance des chèques, rappelle Francine. Nous encaissons encore aujourd’hui 10% des cotisations par chèque ». A moyen terme, la généralisation de la mensualisation des cotisations à toutes les entreprises, ainsi que la nécessité d’être plus performant en matière de recouvrement des cotisations, impose de fluidifier l’encaissement des cotisations.

Le plan de promotion repose sur une communication fédérale et institutionnelle, interne et externe, renforcée par des actions métier. Des actions ciblées auprès des entreprises utilisant le paiement des cotisations par chèque seront menées : appels téléphoniques, emailing. « Toute mention du paiement par chèque doit être retirée des supports de communication avec, à terme, la suppression des coupons de paiement dans les courriers adressés aux entreprises », ajoute Francine. Réseaux sociaux et sites web seront utilisés pour promouvoir les avantages du paiement dématérialisé auprès des entreprises et tiers de confiance. Enfin, les conseillers retraite seront sensibilisés et associés à la démarche en tant qu’interlocuteurs privilégiés des entreprises.

* Le service de paiement en ligne cotizen.fr a été lancé en avril 2017. Voir « Cotizen, le service de paiement en ligne des cotisations RC, est en ligne ! », Mosaïc n° 27, mai 2017

Acteurs ensemble

Rendez-vous de la retraite : 20 800 personnes accueillies lors des journées portes ouvertes en Cicas

La seconde édition des rendez-vous de la retraite s’est déroulée du 20 au 25 novembre dernier. Dans le cadre des journées portes ouvertes, l’ensemble du réseau Cicas était mobilisé le vendredi 24 de 9h à 17h sans interruption et 88 Cicas le samedi de 9h à 13h. Près de 21 000 personnes ont été accueillies ! Un véritable succès porté par un besoin d’information croissant de la part des assurés particulièrement sensibles au sujet de la retraite complémentaire : coefficients de solidarité, fusion des régimes Agirc et Arrco (voir articles dans ce numéro)… Les interrogations principales étaient concentrées sur l’âge possible de départ (34%), le montant estimé de la pension (33%), ainsi que sur les démarches (29%).

Les questions des assurés ont également beaucoup porté sur le régime de base. Les Cicas ont ainsi pu prendre une place de premier plan auprès d’un public en grande attente d’informations, particulièrement sur le dispositif carrières longues.

Parmi les visiteurs : 48% de femmes et 52% d’hommes, près de 90% de personnes âgées de plus de 55 ans. Si le réseau Cicas a principalement reçu des salariés du secteur privé (70% du public), il a également reçu des personnes sans emploi ou inactives (15%) ainsi que des indépendants ou des fonctionnaires d’Etat et territoriaux (10%).

Pour recevoir un maximum de visiteurs, les Cicas ont alterné des réunions d’informations collectives et des rendez-vous individuels, avec des projections de vidéos présentant les services Agirc et Arrco : espace personnel sécurisé, simulateur M@rel, application Smart’retraite, demande de retraite en ligne, etc. Lorsque l’affluence le permettait, les conseillers ont proposé aux visiteurs de les accompagner pour la création et l’utilisation de ces services en direct.

1 000 stages pour les élèves de 3ème

La branche Retraite complémentaire et Prévoyance, en partenariat avec le Ministère de l’Education nationale, propose à 1 000 élèves de 3ème de réaliser leur stage d’observation dans l’une de ses structures. Les offres sont accessibles dès maintenant sur le site de la Bourse de l’emploi de la branche.

Vous pouvez télécharger ici le communiqué relatif à cette information.

 

La dématérialisation au cœur des débats en Rhône-Alpes

Le jeudi 19 octobre s’est tenue une conférence du Comité régional Rhône-Alpes Net-entreprises, dans les salons de l’Hôtel de Ville de Lyon. Ce fut l’occasion pour les représentants des organismes de protection sociale de faire un point sur l’actualité sociale et fiscale.

Les régimes Agirc et Arrco étaient présents au côté de la Carsat, la CPAM, la MSA, Pôle Emploi, les Urssaf ou encore la direction générale des Finances publiques. Après la conférence, plus de 250 entreprises et experts comptables ont pu assister à des ateliers sur le thème de la DSN, et rencontrer les représentants des différents organismes en entretiens individuels.

Le comité régional Rhône-Alpes a ainsi pleinement rempli sa mission de promotion de la dématérialisation des déclarations sociales auprès des entreprises et des experts-comptables, mission qu’il accomplit depuis près de dix ans.

Revivez la journée en vidéo ! (cliquer pour voir)

Perspectives

Retraités : des coefficients temporaires au 1er janvier 2019

Dans le cadre de l’Accord national interprofessionnel du 30 octobre 2015,* un dispositif de minoration (coefficient de solidarité) /majoration temporaire a été mis en place. Destiné à encourager la poursuite de l’activité, il s’appliquera, sous certaines conditions, au montant de la retraite complémentaire. Explications.

Des coefficients temporaires de solidarité ou de majoration pourront s’appliquer au montant de la retraite complémentaire des futurs retraités, s’ils :

  • sont nés à compter du 1er janvier 1957 ;
  • répondent aux conditions de taux plein du régime de base (Cnav) ;**
  • liquident une retraite de droits directs ;
  • et demandant leur retraite complémentaire avec une date d’effet à partir du 1er janvier 2019.

Dans quels cas les coefficients s’appliqueront-ils ?

(cliquer pour agrandir)

Les salariés qui prolongent leur activité, sans avoir liquidé leurs droits dans aucun régime de base, continuent d’acquérir des points de retraite complémentaire pendant toute cette période, et sont susceptibles de bénéficier d’une surcote au régime de base.

Quelques exceptions

Il existe des situations pour lesquelles les coefficients de solidarité (-10% sur le montant de la retraite complémentaire) peuvent être réduits ou ne s’appliquent pas.

Ils seront réduits à 5% (au lieu de 10%) pour les retraités exonérés partiellement de CSG.

Ils seront supprimés pour :

  • les retraités exonérés totalement de CSG,
  • les retraités handicapés,
  • les retraités au titre du dispositif amiante ou de l’inaptitude,
  • les retraités ayant élevé un enfant handicapé,
  • les aidants familiaux.

* Télécharger l’Accord national interprofessionnel du 30 octobre 2015, ainsi que ses principales dispositions expliquées.

** Il est à noter que les futurs retraités ne disposant pas du taux plein au régime de base ont déjà une minoration en retraite complémentaire, minoration qui n’est pas en lien avec le futur dispositif.

Didier Weckner, élu président de l’Union Retraite

Les membres du conseil d’administration de l’Union Retraite, qui s’est tenu le 11 décembre 2017 dans les locaux de l’Agirc-Arrco, ont élu Didier Weckner nouveau président du groupement d’intérêt public (GIP). Didier Weckner prendra ses fonctions pour une durée de trois ans. Il remplace Gérard Rivière, à la présidence de l’inter-régimes depuis le 18 décembre 2014. Ce dernier sera désormais premier vice-président au côté de Claude Domeizel.

Vous pouvez télécharger ici le communiqué relatif à cette nomination.

En bref

Une présentation animée des outils de la branche - Volet 2

A quoi et à qui servent les outils de la branche ? Comment fonctionnent-ils ? Vous trouverez dans ce numéro les trois derniers épisodes : l’accompagnement du changement et des transformations, le centre de formation et des expertises métiers, et la bourse de l’emploi.

Episode 4 : présentation de l’ACT (cliquer pour voir)

Episode 5 : présentation du CFEM (cliquer pour voir)

Episode 6 : présentation du BE (cliquer pour voir)

Retrouvez les trois premiers épisodes – la présentation générale des outils, l’observatoire des métiers et des qualifications, et la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences – dans le précédent numéro de Mosaïc !

Parution du dernier numéro de la Lettre d’information inter-régimes

La Lettre d’information inter-régimes n°10, publiée par le GIP Union Retraite, est parue. Au sommaire :

  • Stéphane Bonnet, nouveau directeur de l’Union Retraite
  • Infographie interactive : « Votre retraite selon votre âge de départ »
  • « Village Sécu » 2017
  • Nouveaux à l’Union Retraite
  • On parle de l'inter-régimes

Vous pouvez retrouver le numéro à l’adresse suivante :
sv7o.r.a.d.sendibm1.com/4pghumg3mrf.html

©2018 - mosaïc - Agirc Arrco